IMADI Panier rangement decoratif paille osier chambre cuisine homme femme enfant

Panier IMADI Rangement en Osier


Aucun produit ne correspond à votre recherche.


Une collection méticuleuse et élégante qui révolutionne l'usage des paniers décoratifs!

IMADI utilise des matériaux et un savoir-faire traditionnels pour créer de beaux sacs, paniers et tapis tendance.

Les principaux produits de leur atelier sont les paniers Sénégal magnifiquement finis, garnis de cuir. La tradition du tissage se transmet de mère en fille, et de grand-mère en petite-fille, se renouvelle dans le choix de leurs couleurs, formes et textures.

"Notre objectif est de fabriquer de beaux produits, tout en faisant une différence dans la vie des personnes avec qui nous travaillons."

Elle s'appelle Fatima Jobe et elle a suivi une formation d'architecte. Elle a quitté sa Gambie natale pour fréquenter l'école d'art de Glasgow. Avec la crise économique en Europe, elle est retournée en Afrique, cette fois au Sénégal, pays voisin, pour travailler dans l'architecture. Spécialisée dans les bâtiments anciens, elle n'a pas trouvé beaucoup d'inspiration au Sénégal où la construction neuve est privilégiée à la conservation.

Alors qu'elle travaillait dans un cabinet d'architectes, elle profitait des week-ends pour expérimenter la fabrication de sacs et de paniers pour elle-même. Cela fait maintenant près de trois ans qu'elle fabrique des paniers avec une incroyable équipe de femmes et d'hommes.

Elle garde de bons souvenirs de sa grand-mère utilisant le layu pour la préparation du riz et de sa mère utilisant une version simple du panier coloré ci-dessous pour faire ses courses au marché.

Les paniers étaient à l'origine utilisés pour stocker les céréales. Maintenant, son utilisation est devenue non seulement plus sophistiquée, mais sa forme et son design changent également.

"Ma grand-mère ne reconnaîtra pas les beautés garnies de cuir, qui ont remplacé son humble porte-riz/grain."

Six femmes, directement employées par Fatima, réalisent le tissage et les prototypes. Ils finalisent tous les échantillons avant de lancer la production dans les villages. Ils travaillent avec plus de cent quarante femmes dans une vingtaine de villages. Chaque village a sa propre spécialité de forme de panier. Pour les formes plus compliquées, ou celles qui n'ont pas encore été essayées, c'est toujours fait dans l'atelier où se déroule toute l'expérimentation ! Le cuir est ajouté dans le même atelier.

Être architecte et fonder sa vie sur des mesures, c'était plutôt frustrant et difficile de travailler avec des gens qui n'avaient aucun sens des mesures. Dès le début de la collaboration, elle savait qu'elle voulait vendre plus que des paniers. Cela devait être plus significatif.
« Je le devais aux filles et à la future génération de la communauté des vanniers, qui n'ont jamais été à l'école pour apprendre à lire et à écrire, pour pouvoir évaluer leur travail et faire leur propre comptabilité, tout en leur fournissant, ainsi qu'à leurs familles une source de revenus."



français